Bien comprendre le concept du « Growth Hacking »

Avec la croissance des métiers du web, de nombreux concepts ont vu le jour. Dans la suite de cet article justement, vous allez découvrir les informations utiles sur le « growth hacking ».

Qu’est-ce que le growth hacking ?

Le growth hacking est une discipline qui permet d’avoir une autre vue de la croissance des entreprises travaillant dans le web. Son objectif est de permettre à l’ensemble des métiers du web d’intervenir afin d’optimiser la croissance. En fait avec le growth hacking, les divers corps de métiers du web travaillent ensemble afin de bénéficier d’une bonne croissance. Les techniques utilisées pour le growth hacking s’apparentent à celles utilisées par les start-up. Il est à noter que cette discipline est basée sur les quelques points suivants : acquisition, activation, rétention et revenu.

Pourquoi faire du growth hacking ?

Lorsqu’on a recours au marketing traditionnel pour se créer une image de marque auprès des clients potentiels, cela requiert un certain budget. Pour une entreprise qui débute, cela n’est pas toujours possible. Avec le growth hacking, les fondateurs de startup utilisent les divers outils qui leur sont accessibles pour avoir le maximum de données et pour évaluer le retour sur investissement. En fait, l’objectif principal du growth hacking est de promouvoir de manière continue un produit ou un service une fois qu’il est lancé sur le marché.

Les techniques du growth hacking

Pour que le growth hacking soit efficace, il faut commencer par déterminer les attentes de gens par rapport au service ou produit proposé. Plus le produit répond aux besoins des clients cibles, plus vite la promotion du produit se fera. En effet, un client satisfait va devenir l’ambassadeur du produit. Après avoir évalué les attentes, il faut ensuite déterminer le public cible. De cette manière, vous pouvez déterminer si le produit que vous avez créé est vendable ou non. Pour ce faire, vous pouvez opter pour l’envoi d’un mail qui permet de présenter vos activités. Il faut ensuite se tourner vers les hacks de croissance afin que le produit que vous vendez puisse devenir viral. Si votre produit a un succès auprès du public cible, il faut passer à l’étape suivante qui vise à son amélioration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *